Janvier, le mois du blanc oui, mais homemade !

Mis à jour : janv. 21

Ce mois-ci, je commence l'année par une envie irrépressible de renouveler le linge de maison, celui du quotidien. Celui dont on se dit toute l'année qu'on en changerait bien, qu'il serait temps de le remplacer mais on ne le fait pas car ça passe toujours derrière d'autres priorités. Alors voilà, je me suis dis que j'allais enfin prendre quelques petites choses en main à ce niveau là en ce début d'année et je dois vous dire que je n'ai pourtant subi aucune influence des commerces étant donné notre niveau de confinement. Et je n'ai jamais cédé dans le passé à cette initiative commerciale du mois du blanc prônée par les grandes surfaces en ce début d'année. Non non pas du tout, ce n'est que pure coincidence ! Mais peut-être qu'en revanche, mon expérience vous poussera vous, à vous tourner vers le handmade et l'upcycling !


Je disposais en fait d'un certain nombre de draps anciens chinés pour une co-création mais qui n'a finalement pas vu le jour, du moins avec ces tissus. Alors voilà finalement comment un projet pro donne place à un joli projet perso et ce n'est pas mal non plus. Et j'ai trouvé cela si simple et satisfaisant que j'avais envie de vous faire part de mon expérience pour vous faciliter la tâche et vous inciter à faire de même.


Soit dit en passant que je n'avais pas attendu de disposer de ces draps vintage pour commencer à renouveler le linge de la maison. J'avoue que j'ai aussi une récente obsession pour le tissu nid d'abeille écru (ahhh...la quarantaine...). J'en ai fait un bel édredon ultra douillet pour Louisa (photo qui reste à faire) et des essuie-mains doublés de tissu éponge pour la cuisine et les salles d'eau. En voici un petit aperçu.


Pour revenir aux tissus anciens, les toiles de lin et de coton épais, ils sont déjà bien présents à la maison, le plus souvent utilisés pour faire des rideaux ou des plaids. J'affectionne aussi particulièrement le block-printing sur ces tissus car j'adore la texture qu'ils apportent aux impressions textiles faites à la main. Ce sont vraiment mes tissus préférés pour cette activité.


Au-delà du côté esthétique et du charme intemporel du lin, son intérêt pour le linge de lit en lin s'explique aussi et surtout par ses qualités thermorégulatrices qui sont bien meilleures que les autres fibres (coton, viscose, soie, polyester...). En bref il tient chaud en hiver et rafraîchit l'été. En plus, le lin serait aussi anallergique et anti-bactérien. Pour ma part tout cela reste à relativiser car il s'agit là d'un mélange lin-coton et non 100% lin, qui n'en demeure par moins charmant et d'une qualité irréprochable.


Pour revenir au projet en question ici, je me suis donc lancée cette fois-ci dans la confection d'une parure de lit avec des draps chinés sur Le Bon Coin et Emmaüs, c'est à dire une housse de couette et les oreillers assortis. Pour le drap housse du matelas je pense qu'il va falloir attendre un peu car j'ai un petit soucis technique du à l'épaisseur dudit matelas qui est de 35 cm et qui nécessiterait que je crée un empiècement pour le fabriquer (affaire à suivre).


Il s'agit ici de draps dits "métis", ceux que j'affectionne le plus, composés de 50% en lin et 50% en coton. Ils sont certes assez raides et épais au départ s'ils n'ont jamais été utilisés car ils sont amidonnés à l'extrême mais ils s'assouplissent avec le temps. Ceux-ci furent fabriqués par les manufactures de la fameuse marque DMC (ce sont des collectors !). Ils étaient encore pliés et ficelés, en gros on peut dire neufs mais dans leur jus ! Ils avaient quelques marques sur les plis que j'ai pu globalement faire partir en frottant à la brosse et au savon de marseille additionné de vinaigre blanc.


La confection d'une housse de couette, c'est un jeu d'enfant. Je dirais que c'est même plus simple que de faire des draps plats car la réalisation d'ourlets est beaucoup plus chronophage et technique que d'assembler deux pièces de tissu ensemble. Je vous donne quelques petits trucs et astuces qui peut-être, ou en tout cas je l'espère, vous inspiront et vous faciliteront la tâche si vous décidez de faire comme moi.


Bon, petite note avant de prodiguer mes conseils. Il se trouve que dans mon cas, je fus particulièrement chanceuse car la laize des draps sélectionnés correspondait exactement à la largeur nécessaire pour notre duvet qui fait 2,20 x 2,40 m, je n'ai donc eu besoin ni de découper ni de surfiler les deux côtés dans la longueur. La finition de la lisière étant parfaite il n'y avait finalement qu'à épingler bord à bord et coudre au point droit. Mais comme les tailles de linge de lit respectent tout de même quelques standards et les draps anciens aussi, peut-être aurez-vous cette chance aussi !



Donc voici quelques conseils pour réaliser une parure de lit housse de couette + taies d'oreillers avec des draps anciens :


- les draps : mieux vaut assouplir avant des les coudre. Compter au moins trois lavages à 60°C. Le passage en sèche-linge accélère le processus d'assouplissement mais ce n'est pas très écolo comme on le sait... Ne pas hésiter en revanche à les faire sécher longuement au soleil pour leur faire perdre leur doux parfum de brocante et éclaircir les éventuelles marques jaunâtres liées au temps ;)


- le format : mesurez les draps que vous utilisez et qui vous convienne bien, housse de couette + oreillers, pour connaître les dimensions exactes nécessaires à votre ouvrage.


- les bords : considérez la possibilité de conserver les bords de lisière et ourlets existants. Peut-être que comme moi vous pourrez conserver trois côtés dont deux déjà surfilés ou un avec ourlet.


- la longueur : j'ai conservé le côté avec l'ourlet pour constituer l'ouverture de passage de la couette sur lequel j'ai créé 5 boutonnières. J'ai surfilé à la surjeteuse la couture opposée mais si vous n'en avez pas, le point zigzag de la mac fait très bien l'affaire.


- la découpe (sur le côté opposé de l'ouverture) du surplus de chaque drap pour avoir la bonne longueur de housse de couette, m'a permis de récupérer le tissu nécessaire à la confection des deux housses d'oreiller et il me reste même encore des petites chutes permettant de faire des coussins décoratifs.


- petit détail : J'ai créé deux ouvertures de 10 cm dans les deux coins supérieurs de la housse pour faciliter l'enfilage. Pour cela, il faut s'arrêter de coudre 10 cm avant le fin et faire un point arrière. Rabattre les bords des 10 cm non cousus de chaque côté vers l'intérieur et coudre au point droit pour tenir le revers.


- les oreillers : faits avec une ouverture en portefeuille extrêmement facile et rapide à faire. Comptez 30cm de tissu en plus de la longueur nécessaire pour faire les 2 côtés des housses coussins pour avoir 10 cm de recouvrement et 5 cm pour les ourlets sur les deux bords de l'ouverture portefeuille. Prendre la mesure de vos taies d'oreiller au préalable et rajouter 30 cm à la longueur du coussin.


- l'ouverture : J'ai laissé une ouverture de 1,10 m pour passer la couette soit une couture de 55 cm de chaque côté de part et d'autre de cette ouverture que j'ai décidé de boutonner mais que vous pouvez très bien laisser ouverte ou fermer à l'aide de passants ou de snap Kam (les boutons en plastique à clipper avec une pince)


Une belle parure de lit dans des tissus nobles représente un budget conséquent (comptez au moins 120 € pou rune parure en lin lavé par exemple) alors si vous n'avez pas envie d'investir trop d'argent mais que vous avez envie de vous faire plaisir, je vous invite à considérer la possibilité de le faire soi-même. Non seulement c'est très rapide à réaliser mais c'est très simple techniquement parlant (avec quelques connaissance élémentaires en couture on s'en sort très bien). Et si vous avez de la chance côté chinage, ça ne vous coûtera pas plus de 20€ le tout !


Et puis pour finir je dirais que personne à la maison ne prête attention au vieux linge mais lorsqu'on le renouvelle dans de belles matières, tout le monde s'en réjoui ! D'ailleurs j'ai maintenant ma grande fille qui voudrait que je lui fasse aussi une parure de lit avec une teinture naturelle en dégradé. Nous attendrons les beaux jours pour faire la teinture d'une si grande surface de tissu mais elle devrait avoir sa parure très bientôt !



0 commentaire

Posts récents

Voir tout
logo-3.png
logo MyLittlePrintFabrics.png

J'en suis !

51jSOl4-uoL._SX415_BO1,204,203,200_.jpg

Gagnante du concours !

Author of Sew Creative

logo_scp_@2x.37419e2a.png
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now